France-Vietnam : une nouvelle dynamique de coopération ? 

Coorganisé par l’Association d’Amitié Franco-Vietnamienne (AAFV) et l’Ambassade de la République Socialiste du Vietnam en France, avec le soutien du groupe d’amitié France-Vietnam du Sénat, le colloque « France-Vietnam : une nouvelle dynamique de coopération ? » s’est tenu le 18 novembre 2016 au Sénat. Avec 224 inscrits (entraînant l’obligation d’ouvrir une deuxième salle avec diffusion sur écran) et 23 intervenants, le colloque a d’évidence été un grand succès. Il a témoigné à sa façon, s’il en était besoin, de l’intérêt fort que suscite toujours le Vietnam dans notre pays.

La coopération franco-vietnamienne est ancienne. La photo du Premier Ministre Pham Van Dong, en visite à Paris en 1977, avec Henri Van Regemorter et un groupe de scientifiques français ainsi que celle du général Giap, alors Ministre de la Recherche, en compagnie d’Henri Van Regemorter à Hanoï en 1981 sont là pour en témoigner (voir l’article d’Annick Suzor-Weiner, p. 29). La solidarité et l’amitié ont toujours occupé une place importante dans cette coopération. La France et le Vietnam ont établi des relations diplomatiques en juin 1973. S.E. M. Nguyen Ngoc Son a souligné dans son allocution que, depuis cette date, « les liens bilatéraux, malgré des vicissitudes, n’ont jamais été aussi excellents et ce sur tous les plans ».

Même si le passé des guerres, de l’embargo américain jusqu’en 1994, pèse encore, aujourd’hui, après 30 ans de politique de Renouveau (Doi Moi), le Vietnam est devenu un pays émergent à revenus intermédiaires. Il a accompli des progrès remarquables. Les conditions de vie s’améliorent, le revenu annuel par habitant a été multiplié par 11 de 1986 à 2013. La grande pauvreté a significativement reculé (elle touchait 58 % de la population en 1993 et 5 % en 2015), L’accès à l’éducation, aux soins et aux services de base est quasi total. L’économie du Vietnam est stable, avec une croissance de 6 à 7 % depuis 10 ans. Sa position internationale s’est améliorée ces deux dernières décennies. Il est devenu un acteur reconnu du Sud-Est asiatique et de la communauté internationale. Il entretient des relations diplomatiques avec 185 pays. En bref, le paysage a changé.

Le Vietnam a signé en 2013 un partenariat stratégique avec la France, en 2015 un accord de libre échange avec l’Union européenne. Le Président de la République française, François Hollande, s’est rendu en visite d’Etat au Vietnam les 6 et 7 septembre 2016. Les 10e Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne, dont le thème était « Vers des partenariats durables et économiques plus efficaces », se sont déroulées à Can Tho du 14 au 16 septembre 2016… le contexte politique et économique a évolué.

Il a donc semblé opportun de prendre l’initiative d’un colloque. Pour faire le point, avoir une vue d’ensemble de l’existant, examiner les potentialités de développement de la coopération entre nos deux pays, bien identifier les points forts mais aussi les obstacles. De l’avis général des participants, le colloque rend optimiste sur l’avenir des relations entre les deux pays.

Après les allocutions d’ouverture et une mise en perspective historique, deux tables rondes se sont déroulées, Economie, savoir et développement durable et Le partenariat stratégique France-Vietnam suivies d’une session Synthèse et perspectives. Des présentations et des échanges de qualité ; ce dossier en rend compte. Et rendons hommage à Hélène Luc pour le rôle qu’elle a joué dans ce colloque.


Par Jean-Pierre ARCHAMBAULT

Secrétaire général de l’AAFV